Street-art : un Français rend hommage à une tribu d’Indiens en Amazonie

Entre le street-art, dans un environnement beaucoup plus naturel que les rues, et la photographie, l’artiste militant français Philippe Echaroux, a capturé des portraits de membres de la tribu des Suruis et a projeté leurs visages dans les arbres de la forêt amazonienne. C’est la naissance d’un projet unique appelé « The Crying Forest » (la forêt qui pleure) : « J’avais envie d’exploiter de nouveaux supports. C’est comme ça que j’ai imaginé utiliser du vivant. En me disant que je pouvais jouer avec les arbres, j’ai pensé le faire avec ceux qui sont les plus connus et qu’il faut défendre absolument. »

Street-art : un Français rend hommage à une tribu d’indiens en Amazonie

Utiliser les flèches ← → pour défiler