Street-art : un Français rend hommage à une tribu d’Indiens en Amazonie

Après ses phrases projetées sur les murs de la Havane, sur la façade de la Sagrada Familia à Barcelone ou sur des ponts à Paris, le photographe Philippe Echaroux a choisi un nouveau terrain d’inspiration unique pour nous émerveiller par un street-art hors du commeun: les arbres de la forêt amazonienne. Il est alors allé à la rencontre d’une tribu d’indigènes qui vit dans ce poumon géant de la planète qui suffoque. Une première mondiale.

Street-art : un Français rend hommage à une tribu d’indiens en Amazonie

Précédent 1 sur 5
Utiliser les flèches ← → pour défiler