Le fumeur atteint d’un cancer a tout intérêt à cesser de fumer

Cigarette_by_ChrisPhotographer

Une étude de chercheurs chinois et américains le démontre: l’arrêt du tabac augmente l’espérance de vie des personnes chez lesquelles un cancer (du poumon, de la vessie ou du côlon) vient d’être diagnostiqué.

C’est un sujet difficile qu’ont choisi de traiter quatre chercheurs travaillant dans des institutions américaines et chinoises: ils ont voulu savoir quel était l’impact (positif) de la privation du tabac chez des personnes qui venaient d’apprendre qu’elles souffraient d’un cancer.

On estime que moins de la moitié des fumeurs chez lesquels ce diagnostic est porté cessent de consommer du tabac. Il s’agit là d’une situation particulièrement délicate puisque la personne est confrontée d’une part au traumatisme que constitue l’annonce du diagnostic et, de l’autre, à la souffrance (connue ou supposée) inhérente au sevrage de l’addiction tabagique.

Source : Slate.fr