Bactéries mutantes pour 2016

 

Prés d’un siècle après la découverte de la pénicilline, les infections bactériennes tuent encore environ 700 000 personnes par an et ce chiffre risque d’augmenter dans les décennies à venir. Il semblerait que les bactéries deviennent de plus en plus résistantes aux antibiotiques.

 

bact

 

Les bactéries sont en constante mutation, lorsque vous prenez des antibiotiques pour une angine, et que finalement vous vous sentez mieux, c’est l’antibiotique qui aura détruit une partie des bactéries, il est possible que quelques uns de ces  micro-organismes aient eu le temps de muter et soient devenus insensibles à l’effet escompté de l’antibiotique, et auront donc survécu, surtout si le traitement est interrompu avant la date prescrite.

Les bactéries deviennent résistantes, et à la prochaine prise d’antibiotiques, le traitement n’aura donc plus aucun effet.

Les bactéries résistantes continuent de proliférer alors même que la production de nouveaux antibiotiques a diminué

Le temps d’évolution  de cette  résistance est spécifique à chaque classe d’antibiotiques, 3 ans pour les phénicols et seulement un an pour les streptogramines .

Afin de remédier à tout ça, des mesures ont été prises comme les campagnes de sensibilisations au bon usage des antibiotiques, cependant, d’autres sources d’antibio-résistance existent, telles que l’utilisation des gels antibactériens pour les mains, ainsi que la médication du bétail (utilisation des médicaments vétérinaires à la ferme, et transmission des bactéries résistantes).

 

Source: QUARTZ