Comment admirer la Super Lune et la photographier même en temps nuageux ?

Voici 60 ans que ce n’était pas arrivé. Mais la météo risque de gâcher le plaisir des curieux lundi soir, car dans cette nuit de lundi à mardi, notre satellite sera 14% plus grand qu’à l’accoutumée.

SuperLuna 2016

Qu’est-ce que la « super lune » ?

La lune tourne autour de la Terre en ellipse.

Ce lundi, à 12h21, elle sera au plus près de nous. Deuxième condition pour une « super lune », il faut un alignement entre le satellite et la Terre, ce qui est le cas cette fois-ci. « Et comme ce sera le moment de l’année où le système Terre-Lune sera le plus proche du Soleil, la Lune recevra plus de lumière du Soleil que d’habitude, ce qui va également augmenter sa luminosité apparente » explique l’Association astronomique irlandaise (IAA).

Comment l’observer ?

Le meilleur moyen est de trouver un point témoin, comme un monument. C’est de cette façon que la différence de taille sautera le plus aux yeux.

Si ce soir, le temps ne le permet pas, vous pouvez toujours regarder cette super Lune sur votre écran. Le site The Virtual Telescope va proposer un accès en temps réel à ses télescopes robotisés, situés en Italie. À partir de 17 heures, un streaming sera lancé et vous pourrez le suivre ci-dessous:

 

Comment la photographier ? Un photographe de la Nasa vous conseille

Beaucoup de smartphones vont faire un calcul global d’exposition, et vous risquez d’avoir un image de grosse boule de lumière dans le paysage, sans voir les détails de la Lune. Pour bien réussir une photo lunaire, il faut généralement accepter de sacrifier la luminosité des éléments de décor qui l’entourent, à moins de disposer d’un équipement photographique plus perfectionné.

Bill Ingalls, photographe à la Nasa, livre ses recommandations pour prendre des photos de Super Lune « comme un pro ». Son premier conseil :

« Ne faites pas l’erreur de photographier la Lune toute seule, sans référence à quelque chose d’autre. »

Pensez donc à prendre des photos proches de l’horizon, quand vous pouvez aussi avoir dans le champ de votre objectif un monument, un paysage… Ou même quelques branches.

En tant que photographe professionnel, il effectue des repérages à l’avance, consulte les Google Maps pour savoir où et quand il doit se positionner pour avoir le meilleur angle, et va observer les lieux parfois plusieurs jours à l’avance. Après, si vous n’avez pas le monument parfait ou un point d’observation idéal, Bill Ingalls vous conseille de faire… Avec ce que vous avez ! L’une de ses meilleures photos, celle d’une comète, a été réalisée avec un point de vue original entre des arbres.

Pour la Super Lune, le photographe de la Nasa vous suggère aussi d’en faire une expérience familiale, et d’utiliser des gens dans vos photos.

« Il y a des tas de bonnes photos de gens qui semblent tenir la Lune dans leur main, ou ce genre de choses. Vous pouvez être très créatifs avec ça. »

Si vous utilisez un smartphone, « cela peut être un bon défi », remarque Ingalls. « Vous n’obtiendrez pas une Lune géante dans votre photo, mais vous pouvez faire quelque chose de plus panoramique, en incluant un arrière-plan intéressant. » Et pour obtenir un meilleur contraste, « tapez votre doigt sur l’écran et maintenez-le sur la Lune pour focaliser dessus, puis faites glisser votre doigt vers le haut ou le bas pour assombrir ou éclaircir l’exposition ».

Les plus belles photos de la « Super Lune »

A man stands on a balcony of a building of Madrid as the moon rises in background, on November 13, 2016, on the eve of a "supermoon". On November 14, 2016, the moon will orbit closer to the earth than at any time since 1948, named a 'supermoon', it is defined by a Full or New moon coinciding with the moon's closest approach to the Earth. / AFP PHOTO / GERARD JULIEN

Précédent 1 sur 13
Utiliser les flèches ← → pour défiler