Bientôt un taxi-drone dans le ciel de Dubaï

Le Taxi drone avait été présenté par son constructeur chinois, Ehang, lors de la grand-messe des nouvelles technologies, le CES de Las Vegas, en 2016, aux Etats-Unis.

L’Ehang 184 promet de révolutionner les déplacements des Dubaïotes. Un prototype de ce taxi-drone a été testé, lundi 13 février, dans le ciel de Dubaï. Le véhicule aérien autonome peut se déplacer d’un point à un autre, selon un parcours déjà programmé. Il suffit au passager de sélectionner sa destination pour que le véhicule décolle, vole et le dépose à l’endroit de son choix.

Une mise en service promise dès juillet

Le petit appareil volant, capable de transporter une personne, peut monter à 300 mètres d’altitude et atteindre 100 km/h. Doté de moteurs électriques, il dispose d’une autonomie de vol de près de 30 minutes et ses batteries se rechargent en deux heures. L’engin avait été présenté par son constructeur chinois, Ehang, lors de la grand-messe des nouvelles technologies, le Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, en 2016, aux Etats-Unis.

L’Autorité des routes et des transports de l’émirat a l’intention de mettre en service ces drones-taxis dès le mois de juillet. Leurs déplacements seront coordonnés par un centre de contrôle au sol. Dubaï, qui a déjà testé des véhicules autonomes, ambitionne de voir le quart de son système de transports assuré par des moyens automatiques d’ici 2030.

 

Source : Francetvinfo