Aiguille

Cet instrument, aujourd’hui considéré comme élémentaire, date de l’époque préhistorique : quand il n’était pas simplement constitué d’une arête de poisson, il était en os et déjà percé d’un chas (magdalénien, solutréen), mais celui-ci pouvait être à mi-longueur et non à l’extrémité.

Aiguille

Aiguille

On le trouve dans les couches les plus anciennes de la ville de Troie : cependant, la Grèce homérique a connu aussi l’aiguille d’ivoire. L’aiguille de cuivre ou de bronze fut en usage dans l’ancienne Egypte dés l’époque la plus reculée. Du temps des Romains, on cousait avec des aiguilles de fer très semblables aux nôtres mais les archéologues se sont surtout attachés à retrouver les épingles à tête ornées et les fibules. Si le Moyen Age a connu des aiguilles de fer rustiques comme des clous, la ville de Nuremberg se livrait déjà en 1370 à la fabrication d’aiguilles d’acier poli, dont l’invention était attribuée aux musulmans. Ce type ne s’est vraiment vulgarisé que très tard : au milieu du XVIème siècle en France, en Angleterre (Birmingham), au XVème siècle. En 1765, on entreprit d’imiter à L’Aigle (Orne) ces « aiguilles anglaises » faites par des moyens mécaniques relativement évolués.